?

Log in

No account? Create an account
Bases cérébrales des émotions - Quaerendo Invenietis [entries|archive|friends|userinfo]
RacReciR

[ Amorçage | RiceRcaR ]
[ Réflexivité | moi je ]
[ Archives | Réminiscences ]
[ Piano | Radio blog ]
[ Youtube | Videos ]
[ Home | In Principiam... ]

Bases cérébrales des émotions [6e jan. 2007|12:37 pm]
RacReciR
[Ecoute |Bach - Prélude en Do Majeur]

J'ai relu il y a quelques jours les résultats d'une expérience de psychologie cognitive amusante.
Cette expérience consistait à déterminer la vitesse et les processus cognitifs mobilisés lors de la reconnaissance visuelle d'un objet.
Le sujet est soumis à un EEG pendant que des images lui sont projetées.
L'EEG a pour fonction de dresser une chronocartographie des zones d'activatio du cerveau.
Les résultats sont intéressants à plus d'un titre.
En vrac :



  • neurones miroirs : imaginer une action (ou la voir réalisée) et l'effectuer soi-même recrute les mêmes aires du cerveau aux aires motrices près (puisqu'on ne bouge pas pour faire ==>penser c'est faire) :
    Ce sont les mêmes neurones qui font l'action qui l'imaginent
  • base des émotions : un sujet identifie les traits d'un visage au bout de 170ms.
    L'émotion a cependant été perçue au bout de 100 ms.
    Ceci  indique que si on présente une image à quelqu'un, il perçoit l'émotion qu'elle véhicule en moitié moins de temps qu'il ne met à la reconnaître.
    Qu'il s'égisse d'un réverbère ou d'un visage humain, l'émotion est traitée d'abord par le cerveau.
    Il interprète ensuite ce qu'il voit.
LienRépondre