?

Log in

No account? Create an account
Wachet auf, ruft uns die Stimme - Quaerendo Invenietis [entries|archive|friends|userinfo]
RacReciR

[ Amorçage | RiceRcaR ]
[ Réflexivité | moi je ]
[ Archives | Réminiscences ]
[ Piano | Radio blog ]
[ Youtube | Videos ]
[ Home | In Principiam... ]

Wachet auf, ruft uns die Stimme [21e jan. 2007|04:21 pm]
RacReciR
[Ecoute |Bach - BWV 140 - Wachet auf, ruft uns die Stimme]

Après avoir exposé les problèmes auxquels j'étais confronté à ma professeur de piano, nous avons exploré les différents plans sur lesquels bute cet apprentissage ce qui l'a amené à me proposer (entre autre piste) d'explorer un 4 mains.
La transcription d'un choral.
BWV 140, "Wachet auf, ruft uns die Stimme" (Dormeurs, réveillez-vous).
Bach a repris un vieux cantique de Philippe Nicolai (1599).
Je ne pouvais décliner pareille quadruple invitation réflexive (Bach, 140, 4 mains, réveil-matin).
Arrangé par un Monsieur Leonard Duck, ça ne s'invente pas.
Il a marqué "Allegretto" sur la partition.
J'entends les indications baroques comme étant un sentiment à illustrer pendant le jeu (ici l'espérance de la prière que Bach adresse au monde) et non comme une quelconque suggestion de vitesse de jeu, tout à fait incongrue au demeurant.

Un des innombrables problèmes que pose un 4 mains pour un être normalement constitué est que l'on n'entend qu'une partie de l'oeuvre pendant la phase d'apprentissage.
Erreur à corriger rapidement, n'ayant pas encore acheté la partition complète, je me retrouve avec des photocopies de ma partie uniquement.
Je travaille et répète donc pour l'instant de mon côté (avec mes deux mains) et ce n'est qu'en présence de ma professeur que j'entends les deux autres (avec le problème supplémentaire de synchronisation qu'induit mon inexpérience en la matière).
J'ai réussi à déchiffrer et bégayer joyeusement la première page (sur 3) après quelques heures d'analyse et de pratique.
Voilà qui ajoute un élément de motivation supplémentaire aux cours.
Un élément chaotique, objet de l'apprentissage en sus de la lecture, du rythme, de l'écoute et que sais-je encore ?
Fous-rires garantis lors de la prochaine séance.

C'est le premier piano qui m'est actuellement dévolu (les voies aigües, celles qui réveillent).
La seconde partie devrait être plus facile, je connaîtrai la première d'oreille et du bout des doigts.
Je préfère les basses par ailleurs mais c'est un goût très personnel dont je me défends.
Enregistrer les 2 parties et superposer les jeux sera encore un autre apprentissage.
LienRépondre