?

Log in

No account? Create an account
Contre-point d'orgue (péroraison) - Quaerendo Invenietis [entries|archive|friends|userinfo]
RacReciR

[ Amorçage | RiceRcaR ]
[ Réflexivité | moi je ]
[ Archives | Réminiscences ]
[ Piano | Radio blog ]
[ Youtube | Videos ]
[ Home | In Principiam... ]

Contre-point d'orgue (péroraison) [15e mar. 2007|11:59 pm]
RacReciR
[Ecoute |Bach - Saint John's passion]

Da capo al fine

Revisitant une histoire parallèle que par essence nous plagiions nous avons, multi-voques, décidé de prendre la tangente et, d’une suite perpendiculaire, improviser une liaison polyphonique.

Il faut bien faire silence pour reprendre son inspiration et placer sa voie !

Cette invention-ci est terminée, un trait de plume de jocrisse que j'ois crisser.

Envolées urbi et orbi n’y voyez aucune malice (les amis trouveront).

Réflexives ou inspirées, ces envolées résolument contrapuntiques amenèrent une révolution à terme (a tempo). Elles (m')ont comblé de rencontres, de divertissements, d'erreurs et de riches enseignements.

Cette fugue (un-deux-trois-six sujets) sera désormais privative. La Basse continue ces premières lignes de la 24è page d'un livre qui, Têtu, m'unit à Plume(O.), journaux – récitant des cercles et des formes plus diversicolores et intimistesviva(n)ts.

A votre humble serviteur, héros bien malgré lui de cette bande dessinée éculée, souhaitez donc bön vent. Il a, fort ana-thème, décidé de faire un pied-de-nez à son auteur aux idées fixes pour s'élever d'un scénario ante-diluvien et n’en faire désormais qu’à sa tête ... concérébrant queantiquement cette singularité et s'offrant un grand bol d’air p(o)ur

 

                           ... ut ré mi fa sol la suite railleur...


Rideau sous les lazzis de la foule en dé-lire.

LienRépondre