?

Log in

No account? Create an account
Johann Sebastian Bach - Quaerendo Invenietis [entries|archive|friends|userinfo]
RacReciR

[ Amorçage | RiceRcaR ]
[ Réflexivité | moi je ]
[ Archives | Réminiscences ]
[ Piano | Radio blog ]
[ Youtube | Videos ]
[ Home | In Principiam... ]

Johann Sebastian Bach [28e juil. 2007|12:00 am]
RacReciR
[Humeur |contemplativecontemplative]
[Ecoute |Bach - Contrapuntus XIV - BWV 1080]

CoronalIl y a 257 ans s'éteignait Jean-Sébastien Bach des suites de 65 ans d'existence.
Au soir de sa vie, il laisse plusieurs milliers de compositions dont seules 1080 nous parviendront.
Mesurons-nous la chance insigne que les conditions d'espace et de temps aient pu être réunies pour permettre l'éclosion d'un tel génie ?
Contrepoint éternel qui titille les oreilles et flatte les neurones.
Quelle combinatoire improbable qu'Eisenach, obscure province Allemande du XVIIe siècle !
Une lignée de meuniers, musiciens émérites, a couvé une singularité, un prodige chimérique, que l'on sait unique dans l'univers, cité à jamais disparue.

Il n'y a pas de façon de progresser.
2 pi errent (or not toupie), avancent, reculent, tournent bourrique.
Certaines idées doivent être in-expérimentées afin de révéler leur essence.
Celles que l'on juge soi-même in-séparables pour commencer.
Positivement et négativement.
Il est important de (ne pas) commettre certaines erreurs aussi.

Jean-Sébastien s'est plongé dans la musique et a entendu son Dieu.
Un silence assourdissant !
La musique a le Silence pour moteur.
Bach, rivière de notes transcendant le temps, a joui d'une vie de douleur créative.
Sa musique porte toujours autant d'enseignements.
Rien d'étonnant qu'elle ait pu inspirer ailleurs, d'autres époques.
LienRépondre