?

Log in

No account? Create an account
Nocture - Quaerendo Invenietis [entries|archive|friends|userinfo]
RacReciR

[ Amorçage | RiceRcaR ]
[ Réflexivité | moi je ]
[ Archives | Réminiscences ]
[ Piano | Radio blog ]
[ Youtube | Videos ]
[ Home | In Principiam... ]

Nocture [23e nov. 2007|11:03 am]
RacReciR
J'ai enfin rêvé de ma mère, ce que je ne faisais jamais de son vivant.
Deux petits rêves successifs où nous avons discuté de choses et d'autres.
Une conversation de salon.
Inutile de préciser le réalisme de ces scènes et le choc que j'ai eu en me réveillant les deux fois.

J'avais une légère appréhension de cette première fois.
Non pas tant à l'idée que ma mère vînt me hanter.
J'avais peur de moi-même.
Peur de ma réaction instinctive et crainte de l'envoyer balader d'une façon ou d'une autre.
Du coup, tout heureux que la conversation prît un tour badin, une relation normale mère-fils, je l'ai laissé se dérouler benoîtement sans y mettre un grain de conscience.

Le premier grain eût été en effet de réaliser qu'elle était morte et, bien qu'ayant l'habitude de deviser avec de chers défunts, j'avoue avoir aussi l'habitude qu'ils me soient plus étrangers et morts depuis très longtemps.
Je craignais, pour cette première, d'être maladroit ou blessant ce que je ne pouvais me permettre.
J'ai donc retenu mon souffle le temps de la conversation avant de laisser une émotion me saisir et m'éveiller.
J'ai ensuite déposé cette émotion et repris mon somme, apaisé, sans même prendre une note.
LienRépondre