?

Log in

No account? Create an account
Briques à brac - Quaerendo Invenietis [entries|archive|friends|userinfo]
RacReciR

[ Amorçage | RiceRcaR ]
[ Réflexivité | moi je ]
[ Archives | Réminiscences ]
[ Piano | Radio blog ]
[ Youtube | Videos ]
[ Home | In Principiam... ]

Briques à brac [19e fév. 2008|02:29 pm]
RacReciR
[Humeur |busybusy]

3 lampesPrise de conscience en direct, il y a quelques jours, de modes de construction cognitifs.
Oui, une autoréférence supplémentaire.
Présent à un enseignement, les yeux mi-clos et les oreilles grands-ouvertes, la réalisation tout à trac de l'absence de concentration sur ce qui s'y disait.

Comme souvent, occupé à faire le vide.
C'est-à-dire plus exactement ne faisant rien, assurant une présence.
Juste en équilibre, tentant de placer la perception au centre de ce maelström de sensations, perceptions, émotions, pensées, concepts ... qui traversent de manière incessante.
A la recherche de l'oeil où règne l'obscurité la plus totale.

C'est au coeur du cyclone que l'apprentissage est le plus aisé et le plus rapide.
C'est là que tous les points de vue se reflètent.
Laisser un entrefilet poursuivre les sens puis, en fonction de ce qui est perçu (et c'est là que réside le problème), rajouter, modifier ou supprimer des briques au mandala qui constitue l'entendement (un jeu inspiré du Tetris).
Ca utilise donc les différents sens dont c'est doté comme des branchies. Une sorte de filtre.
Conscient que toute interprétation perturbe le signal reçu par les capteurs, s'efforcer quand cela est possible (les configurations répertoriée ne présentant pas de danger vital pour le singe qui m'héberge) de débrancher tous les processus d'analyse afin de plonger dans le vortex qui constitue l'univers.

L'analyse est alors quasi-automatisée (selon un algorithme présenté ici, sous forme simplifiée) :
SI ça est inconnu  ALORS construire et ajouter les briques correspondantes.
SI ça précise un enseignement déjà reçu ALORS modifier la-les briques ad hoc.
SI ça contredit superficiellement des connaissances réputées vraies ALORS analyser le contexte et le différentiel entre les connaissances imbriquées et celles en contradiction. ajouter/supprimer/modifier les briques.
SI ça ne peut pas rentrer dans le mandala (détection d'incohérence) ALORS mettre fissa le singe à l'abri du danger puis éveiller tous les processus cognitifs afin d'intégrer l'incohérence.

Il reste, bien entendu, tout ce qui n'est pas perçu ainsi que tout ce qui est filtré par les différents capteurs.
L'essentiel, somme toute.

LienRépondre