?

Log in

No account? Create an account
Transpositions - Quaerendo Invenietis [entries|archive|friends|userinfo]
RacReciR

[ Amorçage | RiceRcaR ]
[ Réflexivité | moi je ]
[ Archives | Réminiscences ]
[ Piano | Radio blog ]
[ Youtube | Videos ]
[ Home | In Principiam... ]

Transpositions [24e avr. 2005|06:19 pm]
RacReciR
[Humeur |productiveproductive]

Je suis en train d'apprendre le premier mouvement du concerto italien de Bach.
Allegro.
C'est un orchestre qui démarre en choeur dès la première note.
Sauf que c'est joué au piano.
Bach l'a écrit pour clavier. C'étaient ses maquettes pour des projets orchestraux.
Comme il ne disposait pas d'un orchestre, il transcrivait les instruments et ramenait le tout au clavier.
Il rajoutait ainsi les voix. Dans sa tête, Bach avait un orchestre entier.
Vous comprendrez donc que mon apprentissage est riche.
Je suis en train de découvrir que le piano peut émuler d'autres instruments.
En jouant les parties que je commence à comprendre j'ai ainsi réalisé que j'entendais réellement les instruments de l'orchestre. Bach fait sonner des trompettes ou de grandes orgues dans cet allegro.
J'espère être rapidement capable d'en enregistrer quelque chose. Un bon mois, à mon avis.
L'ennui, avec un orchestre, c'est qu'il y a beaucoup d'instruments : des trompettes, des violons, de violoncelles.
Ces instruments ont des sonorités très différentes. La combinaison des sons qui en sont produits peut être restituée par un piano.
Il faut que le pianiste ait, dans l'oreille, le son que produit un tel orchestre.
Ce son lui permet de doser le toucher qu'il faut effectuer sur le clavier pour reproduire le son.
Alors, forcément, au début ce n'est pas parfait ! Vous avez entendu là un dissonnant euphémisme.
Nous sommes, ici, en train de reconstituer le son d'un orchestre - de taille modeste mais varié - au piano.
Il faut penser que Bach entendait cela au clavecin ou, plus sûrement, au clavicorde.
L'imagination est sollicitée.
Il s'agit ici de restituer la sonorité de l'ensemble et faire ressortir par moments tel ou tel autre groupe d'instruments.
Tantôt ce sont les trompettes, tantôt les violons ou les contrebasses.
J'en suis encore au stade où je fais beugler certains instruments qui devraient plutôt gazouiller.
Par moments.
J'ai néanmoins compris comment fonctionnait la partition.J'ai séparé les différents instruments et leurs chants et suis attelé à la redoutable tâche de mémorisation et de découverte des mouvements qui suivent.
Ce sont deux choeurs qui se parlent en écho.
Un premier choeur en Fa et le second en Ut.
Les mêmes chants de part et d'autre. Décalés dans le temps et dans l'espace.
Ce qui était en Ut joue en Fa et réciproquement. D'autres armures sont ensuite déclinées.
Il suffit de retenir un motif, de repérer le changement de tonalité et de le transposer.
Je suis en train d'apprendre à transposer.
LienRépondre