?

Log in

No account? Create an account
Pentecôte - Quaerendo Invenietis [entries|archive|friends|userinfo]
RacReciR

[ Amorçage | RiceRcaR ]
[ Réflexivité | moi je ]
[ Archives | Réminiscences ]
[ Piano | Radio blog ]
[ Youtube | Videos ]
[ Home | In Principiam... ]

Pentecôte [28e mai. 2005|01:33 am]
RacReciR
[Humeur |creativecreative]
[Ecoute |Wagner - Die Meistersinger Von Nürnberg]

PentecoteOui, je sais. Je suis en retard.
Nous avons déjà fêté la Pentecôte il y a quelques jours. J'étais occupé ailleurs.
Le gouvernement, désireux de culpabiliser les citoyens des conséquences de sa propre incurie - 15000 morts quand même - a pensé utile de sacrifier cette journée et de rétablir, à cette occasion, la Corvée.

Le retour de la féodalité est en cours.
Nous avons donc dû travailler, gracieusement, pour renflouer une caisse créée pour subvenir aux besoins élémentaires des personnes âgées et aux handicapés.
Il a fallu une canicule et 15.000 morts en France pour que l'on pense à s'occuper des vieux et des handicapés.
Et encore ! Avez-vous vu les reportages sur les maisons de retraite ? Ces maisons pour lesquelles il faut se battre pour obtenir une place, hors de prix ?

Vous auriez envie, vous, d'y vieillir et d'y mourir ?
Pas moi.
Ces endroits puent la mort.
On a le droit de vieillir et d'aimer la vie jusqu'à son dernier souffle.
Ces maisons sont indignes.
On y parque nos vieux faute d'avoir trouvé une autre solution pour les maintenir à domicile.

Les pays nordiques y sont pourtant parvenu.
Ils ont subventionné les travaux d'aménagement des logements, dispensés des aides pour que les familles disposent des moyens d'accompagner leurs ainés vers la fin de leur vie.
C'est quand même triste de savoir qu'on nous programme une mort isolée dans une maison de retraite alors qu'il suffirait d'organiser un vrai service public pour les personnes âgées et les handicapés.
Nous sommes tous appelés à devenir vieux.
Quant aux accidents de la vie, qui en est à l'abri ?

Ce problème ne peut être résolu que par des plus jeunes et plus valides qu'eux.
Les jeunes ont une tendance naturelle à ne pas pouvoir se projetter dans un avenir lointain ou aléatoire qui leur fait peur ou qu'ils ignorent.
Il sera toujours temps de s'en occuper plus tard !
Male proecinctum juvene cavete !
Mais un jour c'est trop tard. Vous êtes passés de l'autre côté.
Et là, il devient beaucoup plus difficile de se battre la canne à la main.
Ou alors une canne-épée ?

Je reviens à la Pentecôte. C'est quand même l'objet de mon discours.
La Pentecôte c'est le don des langues.
La pensée immanente.
C'est ce que permet la noosphère.
L'internet permet à la terre entière de partager l'information en temps réel.
Tout se qui se passe est rapidement connu de tous et dans toutes les langues.
Cette Pentecôte libère les peuples. De la Chine au fin fond de l'Arabie, la terre entière suit les principaux événéments en temps quasi-réel.
Une conscience globale est donc en train de naître.
Oh, elle est encore balbutiante et son action limitée.
Mais c'est l'avantage de l'informatique et des réseaux. Elle vit et évolue et se propage très vite.

Et dire que le non a toutes les chances de passer demain. **soupir**

Pentecôte & Bach
LienRépondre