?

Log in

No account? Create an account
Notulis crescentibus crescat fortuna regis - Quaerendo Invenietis [entries|archive|friends|userinfo]
RacReciR

[ Amorçage | RiceRcaR ]
[ Réflexivité | moi je ]
[ Archives | Réminiscences ]
[ Piano | Radio blog ]
[ Youtube | Videos ]
[ Home | In Principiam... ]

Notulis crescentibus crescat fortuna regis [8e juil. 2005|09:08 pm]
RacReciR
[Humeur |lethargiclethargic]
[Ecoute |Bach - Canon 4. a 2 per Augmentationem contrario Motu]

Vers l'AcadémieComment définir un événement qui ne sera jamais observé ?
Je me suis laissé dire qu'il était possible de tuer son prochain sans que cela n'affecte la marche du monde.
Je suis perturbé. Cette idée m'est tellement étrangère que j'ai du mal à organiser mes pensées.
La phase critique est sans doute atteinte au moment où le coeur de la victime bat sa dernière pulsation. Celui où le cerveau forme le dernier train d'onde puis s'arrête. Celui où le regard enregistre pour la dernière fois le champs qu'il embrasse.
Puis plus rien. Le vide sidéral. Le néant.
Tempus fugit. Seul compte le temps présent.


Qu'avec les notes qui montent s'accroisse la fortune du Roi.
Frédéric bleu de Prusse s'imaginait sans doute que cette dédicace lui était destinée.
LienRépondre

Comments:
[User Picture]From: theonlyj
2005-07-11 12:05 am (UTC)
je suis desolee pour toi.>>je te pense
(Répondre) (Thread)