?

Log in

No account? Create an account
Rendez-leur leurs oliviers - Quaerendo Invenietis [entries|archive|friends|userinfo]
RacReciR

[ Amorçage | RiceRcaR ]
[ Réflexivité | moi je ]
[ Archives | Réminiscences ]
[ Piano | Radio blog ]
[ Youtube | Videos ]
[ Home | In Principiam... ]

Rendez-leur leurs oliviers [11e mar. 2006|11:24 am]
RacReciR
Ehud Olmert se livre. «D'ici quatre ans, je crois qu'Israël se sera séparé de la vaste majorité de la population palestinienne en se dotant de nouvelles frontières permanentes».
L'Etat d'Israël a donc compris qu'il n'avait d'autre solution que de respecter (en partie) les engagements qu'il a signés et d'évacuer une partie des territoires palestiniens.
Il faut dire que la situation était devenue intenable.
De longues anées de négociation entre Rabin et Arafat, conclues par les accords d'Oslo, où chaque mot de l'accord avait fait l'objet d'âpres palabres et, de retour au pays, sous prétexte du premier fou qui se fait sauter en pleine ville, l'arrêt de l'application de ces accords pendant plus de 10 ans.
Comment voulez-vous empêcher un fou furieux de se faire sauter ?
Toutes les polices du monde sont impuissantes à contrôler l'ensemble des individus qui pourraient basculer dans ce nihilisme auto-destructeur .
Le seul moyen d'action est de remonter les sources d'approvisionnement en explosif ou en munitions mais le moyen-orient fournit plus de pains d'explosif que de pains de farine ou de seigle. La tracabilité est donc malaisée.
C'est, par ailleurs, de mauvaise foi sans borne que d'accabler les palestiniens des actions d'extrémistes que la majorité réprouve et comprend dans un même élan schizophrénique.
Une fois les territoires bouclés, les murs de bétons encerclant les cités, dévastant le tissu économique et social largement atteint par des années de conflit, le constat est simple.
C'est soit le massacre généralisé soit la retraite.
LienRépondre