?

Log in

No account? Create an account
L'entraînement de l'esprit (et l'apprentissage de la bienveillance) - Chögyam Trungpa - Quaerendo Invenietis [entries|archive|friends|userinfo]
RacReciR

[ Amorçage | RiceRcaR ]
[ Réflexivité | moi je ]
[ Archives | Réminiscences ]
[ Piano | Radio blog ]
[ Youtube | Videos ]
[ Home | In Principiam... ]

L'entraînement de l'esprit (et l'apprentissage de la bienveillance) - Chögyam Trungpa [11e déc. 2006|08:56 am]
RacReciR
[Humeur |calmcalm]


41
Deux activités :
une au début, une à la fin

Ce slogan propose de toujours commencer et finir la journée par le bodhichitta, sous ses deux aspects. Le matin, on se rappelle le bodhichitta et on adopte l'attitude de ne pas s'en séparer, et à la fin du jour on fait un examen de conscience. Si on ne s'est pas séparé du double bodhichitta, on se réjouit et on jure de reprendre la même attitude le lendemain, et si ce n'est pas le cas, on jure de rétablir le lien le lendemain.
Ce slogan est très simple. Dans le fond, notre vie est prise en sandwich entre notre voeu de faire passer les autres avant nous et notre engagement au double bodhichitta. En se levant le matin, ou même dès le réveil, pour bien démarrer la journée on se promet de travailler sur les deux aspects du bodhichitta et de cultiver la douceur envers soi-même et les autres. On jure de ne plus rejeter la faute sur le monde ou sur les autres et de prendre la douleur de tous les êtres sur soi, et on fait la même chose quand on se couche. De cette façon, aussi bien le sommeil que la journée qui démarre seront imprégnés de cet engagement. C'est assez évident.

p. 185
LienRépondre

Comments:
[User Picture]From: plogon
2006-12-11 11:18 am (UTC)
i'm usually not awake enough to think in the morning :)
(Répondre) (Thread)
[User Picture]From: ricercar07
2006-12-11 06:44 pm (UTC)
That should be automatic enough for not thinking about it ;-)
(Répondre) (Thread)