?

Log in

No account? Create an account
Attachements - Quaerendo Invenietis [entries|archive|friends|userinfo]
RacReciR

[ Amorçage | RiceRcaR ]
[ Réflexivité | moi je ]
[ Archives | Réminiscences ]
[ Piano | Radio blog ]
[ Youtube | Videos ]
[ Home | In Principiam... ]

Attachements [26e mar. 2007|10:57 pm]
RacReciR

Comment aimer sans être attaché ?
Une question qui se pose quand on professe vouloir cultiver des amitiés.
L'attachement n'est pas l'amour ou l'affection que l'on porte aux autres.
L'attachement c'est vouloir se les approprier... les intégrer par parties.
S'approprier leurs qualités, leur beauté, leur jeunesse, leur fraîcheur, leur intelligence, leurs défauts, leur temps...
Manoeuvrer pour les réduire, les éloigner des autres, se rendre indispensable, les noyer sous un monceau de cadeaux,  de reconnaissance ou de reproches tels qu'ils ne puissent plus s'en dépêtrer.
Profiter de leur (in)expérience pour les pousser à la faute qu'ensuite, généreux, on leur pardonnerait les rendant débiteurs.
Flatter leurs qualités, amoindrir leurs défauts.
Que sais-je encore ?
Toute pensée ou action qui aurait pour effet, fût-il indirect, de brider la liberté et la créativité de ses amis est l'expression d'un attachement qu'un amant doit s'interdire, quoi qu'il lui en coûte.
Aimer ses amis, c'est les aider à découvrir leur voie, les y encourager et les regarder ou les pousser à la suivre, discrètement s'il le faut.
LienRépondre