RacReciR (ricercar07) wrote,
RacReciR
ricercar07

  • Mood:

karma = réincarnation

oeil de sapiencePuisque le je (de la vue de la collection transitoire) n'a pas d'existence inhérente - base sur laquelle nous imputons les cinq agrégats, notre corps et notre esprit par ailleurs vides - qu'est ce qui renaît de vie en vie ?
Pas le corps.
Pas la mémoire ni les capacités cognitives (sauf en cas de transfert de conscience).
Pas la connaissance ou l'expertise accumulées (idem).


La question demeure néanmoins.
Qu'est ce qui relie un être vivant à sa putative réincarnation ?
Pour que l'on puisse affirmer que B est la réincarnation de A, il doit exister au moins une propriété de A qui est transmise à B.
Quelle peut-elle donc bien être ?


Le karma remplit cette condition de continuité : les fruits semés dans une vie germent et fructifient dans des suivantes.
C'est donc le karma de A qui, transmis à B, s'incarne dans B et réincarne A en B.
Une succession de causes à effets, éventuellement agrégées, transmises au delà du temps et de l'espace.
C'est peut-être injuste, vu d'ici et de maintenant puisque nous n'en avons pas conscience,
mais c'est ainsi.

La voie mahayana serait de construire un karma infiniment positif qui épuiserait l'ensemble des passifs accumulés.
Se libérer du samsara, c'est mourir en ayant tranché/brûlé son karma (ou l'ayant amené dans un cul-de-sac pour une voie hinayana).
Ne plus rien avoir à transmettre est
une idée lumineuse dissipant l'ignorance, libératrice.
Se dissoudre dans la vacuité et faire un pied-de-nez aux trois temps.

Quant au corps illusoire il faut, semble-t-il avoir atteint la dixième terre, incognita pour votre serviteur, pour y stocker quelque chose.

Subscribe
  • Post a new comment

    Error

    default userpic

    Your reply will be screened

    Your IP address will be recorded 

    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 0 comments