?

Log in

No account? Create an account
Gratis datae - Quaerendo Invenietis [entries|archive|friends|userinfo]
RacReciR

[ Amorçage | RiceRcaR ]
[ Réflexivité | moi je ]
[ Archives | Réminiscences ]
[ Piano | Radio blog ]
[ Youtube | Videos ]
[ Home | In Principiam... ]

Gratis datae [20e mar. 2008|02:47 pm]
RacReciR
[Humeur |contemplativecontemplative]
[Ecoute |Bach - La passion selon Saint Jean]

Paon

Voici un exemple. Si toutes les fois que l'on entend de la musique ou des choses agréables, que l'on respire de suaves parfums, que l'on goûte quelques saveurs ou que l'on éprouve des touches délicates, on dirige de suite la pensée et les affections vers Dieu, si l'âme estime plus ce souvenir de Dieu que l'impression sensible qui l'a provoqué, si même elle n'apprécie cette impression que pour cette fin, c'est un signe qu'elle en tire profit, et cette impression sensible est utile à l'âme. Dans ce cas elle peut s'en servir, car alors les objets sensibles nous aident à obtenir la fin pour laquelle Dieu les a créés et nous les a donnés, et cette fin est qu'ils nous servent à le mieux connaître et aimer.

Saint Jean de la Croix - La montée du Carmel - Livre 3

Il y a 323 ans, la planète Terre s'apprêtait à assister au déploiement du génie de Jean-Sébastien Bach.

LienRépondre