RacReciR (ricercar07) wrote,
RacReciR
ricercar07

Relation Maître-Disciple

Quand on pratique avec un Maître on lui dédie tous les mérites de sa pratique.
C'est le chemin le plus sûr.
Une transmission directe.
Il saura quoi en faire.
Quel que soit le mérite, il signe naturellement celui qui l'a mérité.
Il n'y a pas besoin de coller un ego à cela.

Le Maître reverse lui aussi ses mérites à ses disciples.
Il reverse l'ensemble de ses mérites, dont les nôtres, à la Lignée dont il suit la tradition.
C'est normal puisqu'il en reçoit en retour et qu'il le redistribue.
Le lien qui engage un Maître avec un disciple est un lien ténu qui doit être chéri et renforcé avec le temps.
C'est un des buts de l'Union.
Reconnaître que la motivation de l'autre est aussi pure que la sienne.
Reconnaître que c'est la même chose des deux côtés avant de reconnaître la même chose.
C'est le cas de dire.
Il faut vouloir recevoir les mérites d'un Maître.
Le demander est une façon de dire que l'on veut.
Que l'on accepte avec Joie la relation Maître-Disciple.
Sans réserve, c'est important.

Comme les mérites sont réciproques et que chacun donne ce qu'il a, compter est inutile.
Or c'est ce que nous faisons toujours.
- Je t'ai donné tant et tu ne m'as rendu que pour autant.
- C'est injuste, tu en as pris plus que moi.

La plupart des guerres sont parties de cela.
De cette première deuxième ignorance volontaire.
Tags: suggestion de titre de conférence CDR
Subscribe
  • Post a new comment

    Error

    default userpic

    Your reply will be screened

    Your IP address will be recorded 

    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 6 comments