May 30th, 2006

Petit Prince

Le cerveau de Mozart - Bernard Lechevalier

Le cerveau de Mozart - Bernard Lechevallier


"Dire non, c'est choisir et c'est une capacité primordiale des fonctions intellectuelles, mais il ne faudrait pas croire que le lobe frontal n'a qu'un rôle d'inhibition, ou si l'on préfère de "self control" ; bien au contraire, il apparaît à présent que, parmi ses multiples fonctions, la plus importante est sans doute la fonction d'exécution et de planification de l'action. Luria a postulé que pour chaque activité complexe les lobes frontaux appliquaient une stratégie en quatre phases : l'analyse des données, la programmation d'un plan, l'exécution du programme en découlant, la confrontation du résultat avec les données initiales. On pourrait ajouter l'inhibition des distracteurs éventuels, la programmation du geste dans l'espace et dans le temps, l'adaptation de la réponse à la situation en cas de changement imprévu, sans oublier ce qui revient à la mémoire à court terme : l'administrateur central de la mémoire de travail n'a-t-il pas été localisé avec certitude dans le cortex frontal ?"

p. 126

  • Current Music
    Cosi fan tutte
  • Tags