?

Log in

No account? Create an account
Amnesty - Quaerendo Invenietis [entries|archive|friends|userinfo]
RacReciR

[ Amorçage | RiceRcaR ]
[ Réflexivité | moi je ]
[ Archives | Réminiscences ]
[ Piano | Radio blog ]
[ Youtube | Videos ]
[ Home | In Principiam... ]

Amnesty [26e mai. 2005|12:03 am]
RacReciR
[Humeur |distresseddistressed]
[Ecoute |Saint Saëns - Danse macabre]

Y a quelqu'un ?

Comme prévu, j'ai tremblé.
Et ça s'est entendu... et vu.
Là, devant le piano et le public, le trou noir.
J'ai réussi mon examen mais je les ai toutes faites. Toutes les erreurs possibles : rythme, note, stabilité, fin et début de phrases martyrisées... tout.

Il fallait vraiment que je connusse parfaitement ce prélude pour, qu'en dépit de toutes ces erreurs, je réussisse ce damné examen.
L'honneur est sauf mais je suis déçu.
Je n'ai pas assez d'opportunités de jouer en public et, forcément, quand ça m'arrive, je perds mes moyens.
La broderie de Bach se transforme alors en un hocquet. Je me console en me rappelant que je sais néanmoins interpréter ces oeuvres. Je ne suis simplement pas encore assez solide techniquement pour, en public, oublier cette technique et me consacrer à l'interprétation. Jouer, quoi !
J'y arrive seul, ou quand Plume(O.) et Hercule(E.) m'écoutent. Parfois devant un microphone.

Bon pour m'achever, le rapport annuel d'Amnesty International :
http://web.amnesty.org/library/index/frapol100062005
Il n'y a pas à en douter, cela commence à sentir le roussi.

Je ne veux pas heurter les amis américains qui m'hébergent gracieusement - que j'apprécie pour la plupart individuellement - et ai sélectionné l'extrait le plus soft qui les concerne :
«Les États-Unis, superpuissance politique, militaire et économique incontestée, donnent le ton en matière d’attitude des gouvernants dans le monde entier, a souligné la secrétaire générale d’Amnesty International. Lorsque le pays le plus puissant de la planète se permet des entorses à la légalité et aux droits humains, il donne le feu vert à d’autres pour l’imiter en toute impunité.»

Il y a trop d'indices qui convergent dans un temps de plus en plus rapproché.
Ca sent la masse critique.

Et dire que le non a toutes les chances de passer dans 4 jours. **soupir**
LienRépondre