?

Log in

No account? Create an account
Alea jacta est - Quaerendo Invenietis [entries|archive|friends|userinfo]
RacReciR

[ Amorçage | RiceRcaR ]
[ Réflexivité | moi je ]
[ Archives | Réminiscences ]
[ Piano | Radio blog ]
[ Youtube | Videos ]
[ Home | In Principiam... ]

Alea jacta est [29e mai. 2005|10:13 pm]
RacReciR
[Humeur |blankblank]
[Ecoute |Beethoven - Ode à la joie]



RICERCAR
R is for Radiant
I is for Important
C is for Courageous
E is for Extraordinary
R is for Relaxed
C is for Charming
A is for Alert
R is for Revolutionary



C'est parti !
C'est non.
Il s'impose donc à moi. C'est ça la démocratie.
Pour une fois, mon imagination est prise en défaut.
Je ne vois plus de solution pacifique au problème.
En répondant non, 60 millions d'européens, les français, ont non seulement dit non à la constitution qu'on leur proposait.
Ils ont surtout dit non à la partie 3 qui leur était soumise :  les traités actuels. Qu'ils n'avaient pas eu l'occasion de ratifier.
C'est donc fait.
Ceci crée donc un hiatus majeur entre la population et sa représentation... qui n'a nulle intention de précipiter les échéances et se remettre en cause.

On ne joue pas impunément à réveiller un dragon qui a 60 millions de voix.
C'est parti pour des moments agités et stimulants. Un retour de flamme est donc à prévoir ainsi que l'extension du phénomène hors des frontières.
Il faudrait que j'apprenne un quodlibet.
J'arrive à peine à entendre 6 voix qui chantent un contrepoint.
Alors 60 millions ?
LienRépondre