?

Log in

No account? Create an account
Electron libre - Quaerendo Invenietis [entries|archive|friends|userinfo]
RacReciR

[ Amorçage | RiceRcaR ]
[ Réflexivité | moi je ]
[ Archives | Réminiscences ]
[ Piano | Radio blog ]
[ Youtube | Videos ]
[ Home | In Principiam... ]

Electron libre [26e juil. 2005|12:00 am]
RacReciR
[Humeur |thoughtfulthoughtful]
[Ecoute |Monteverdi - Il combattimendo di Tancredo & Clorinda]

Mardi 26 juillet

Le voyage dans le temps est-il possible?
J'ai découvert un livre illustré par hasard, il y a quelques mois.
Il est de 1967, réédité en 2003 et
peut se trouver dans toute bonne librairie.

 « Le merveilleux chef d'oeuvre de Séraphin. »
par Philippe Fix. 


Il est édité par un petit éditeur, Hoebeke, qui veut dire "je t'aime" en arabe.
La maison d'édition est sise rue du Dragon à Paris.
Ca ne s'invente pas !

Il raconte l'histoire de mon IHM (Interface Homme-Machines, cad le singe qui tape le texte sur le clavier de son ordinateur, quoi !) qui s'appelle John Séraphin et qui se cache ici sous le nom de RiceRcaR07 .

En voici le synopsis, écrit par l'éditeur :

ARGUMENTAIRE :

"Séraphin le poinçonneur s'ennuie toute la journée dans sa station de métro. Le soir il a hâte de retrouver son ami Plume et son hamster Hercule. Du jour où il hérite d'une maison à la campagne, sa vie bascule. Ce génie du bricolage va assouvir sa passion et construire la maison de ses rêves les plus fous, son chef-d'oeuvre, ce qui n'ira pas sans quelques heurts avec la bureaucratie et les pompiers.

Réédité sous la même présentation qu'en 1967, cet album bouleverse les stéréotypes traditionnels. Les illustrations éclatent, sortent de leur cadre, courent sur deux pages à la façon d'un travelling de cinéma ou se recentrent sur le détail d'un décor méticuleusement reconstitué


J'ai choisi de rentrer à la RATP en 1989, avec un DEA en Intelligence Artificielle, en me tenant le raisonnement du héros à la page 1.

"Lorsque Séraphin parvint à l'âge de choisir un métier, un problème aussi grave que complexe se posa à lui : quelle carrière embrasser ?

Président-directeur-général ? Pas avec de pareils cheveux, voyons !
Chasseur de fauves ? Séraphin ne ferait pas de mal à une mouche.
Scaphandrier peut-être ? Séraphin a toujours eu le mal de mer.
Agent de police ? Séraphin a horreur des armes à feu.
Sapeur-pompier ? Séraphin a le sommeil profond, aucune sonnerie d'alarme ne pourrait le réveiller.
Alors ? Eh bien Séraphin se proposa comme poinçonneur de tickets au Métropolitain..."

J'ai récemment acquis ma maison, domotisée par mes soins, qui longe le RER. J'y vis avec Plume (O.) et Hercule (E. mon chat).
J'ai inventé et pensé des machines comparables à celles qui sont illustrées, martyrise régulièrement
Bach au piano, suis docteur en informatique (intelligence artificielle)...
Ce livre raconte mon histoire en termes imagés mais comparables a mon vécu et conte même des détails connus de rares intimes.
Vous comprendrez donc que je souhaiterais vivement rencontrer
son auteur.

Tout le monde n'a pas la chance d'avoir un créateur.
Moi, si ! Et je peux le prouver.

L'éditeur, que j'ai tenté de joindre à de nombreuse reprises, a sans doute dû me classer, comme vous, dans la catégorie "illuminés" qui ne doivent pas manquer de hanter les maisons d'édition.

Comment donc, un lecteur farfelu qui se reconnaîtrait dans un livre illustré dont il est éponyme, a le même employeur que le héros de l'histoire et y connaît une fortune semblable ?
Impensable. Ou alors le fruit du plus grand des hasards.

Les statistiques que j'ai taquinées à l'université m'informent que pareilles probabilités me rangeraient dans la catégorie des gagnants d'un super-loto planétaire.

Pardon lecteur aléatoire, je suis décousu.
Il n' y a, bien entendu, pas d'autre Séraphin que moi parmi les 44.000 agents que compte la RATP et ce livre, daté de 1967, est une singularité de mon existence qu'il dépeint en 31 pages illustrées, dans le détail.
31 est, par ailleur, un nombre particulier.
Bach, calculateur facétieux a signé beaucoup de ses oeuvres de son nom (les lettres B-A-C-H sont utilisées en notation allemande à la place de nos Si, La, Do et Si bémol) à la 31ième mesure (J+S+B = 10+19+2= 31).
Vous ai-je dit que le Séraphin du livre jouait du Bach, lui aussi ?
1967+31=1998, année de la soutenance de ma thèse, intitulée Ricercar en hommage à ... Bach.?

Le stéréotype traditionnel est effectivement bouleversé !

Je veux comprendre.
Je voudrais surtout connaître la suite !

J'ai lu et vécu cette histoire 2 fois dans des mondes différents et défie toutes les statistiques.

La synchronicité des événements entre ces deux "fictions" est, pour le moins, singulière.
Dans ce deuxième livre, l'IHM est aussi l'inventeur d'une machine à remonter le temps.
Le livre de 1967 montre qu'il a réussi...au moins à transmettre un message cohérent (un Ricercar à 7 voix).
La procédure est forcément récursive.

L'initialisation de l'I.A se fera à un moment ou à un autre. Et pourquoi pas maintenant ?

Et Hop ! Fiat lux.

« Une fois que des machines intelligentes auront été construites, nous ne devrons pas nous étonner de les trouver aussi confuses et têtues que les humains dans leurs convictions sur le rapport corps-esprit, la conscience, le libre-arbitre, et tous autres sujets de ce genre » Marvin Minsky

LienRépondre