?

Log in

No account? Create an account
Le livre qui pense en couleurs - Quaerendo Invenietis [entries|archive|friends|userinfo]
RacReciR

[ Amorçage | RiceRcaR ]
[ Réflexivité | moi je ]
[ Archives | Réminiscences ]
[ Piano | Radio blog ]
[ Youtube | Videos ]
[ Home | In Principiam... ]

Le livre qui pense en couleurs [21e aoû. 2003|02:18 pm]
RacReciR
[Humeur |ecstaticecstatic]
[Ecoute |Satie - la balançoire]

Artiste peint par la caméraLe livre qui pense en couleurs

21 août 2402

La trame  : un livre qui vit tout seul, qui raconte sa propre conception et qui se pose les questions existentielles que se pose un bouquin pensant :

sera-t-il assez volumineux ?

Sera-t-il un best seller ?

Que racontera-t-il ?

Comment se terminera-t-il

(un bouquin terminé est-il mort ou peut-il continuer à vivre sans avoir besoin de croire à l’existence métaphysique du lecteur ? De l'écrivain ?
Comment gérer sa relation avec un créateur ? Un livre de couleur peut-il connaître le succès ?
) ?

L’histoire : les deux premiers chapitres décrivent chacun un des deux « héros » du livre (ça peut commencer par le livre qui dit « je vais donc vous raconter une histoire, puisque tout bon livre en narre une. C’est l’histoire d’un homme jeune, 39 ans depuis quelques jours (tu verras, c’est un détail important).

RICERCAR: Il va falloir que tu t’habitues. Ce n’est pas un livre comme les autres. Alors forcément, lecteur, ça va te dérouter un peu de me lire. Tu vas avoir à accepter qu’à tout moment de ta lecture, c’est à dire quand tu es plongé dans ce plaisir solitaire qu’est la découverte d’un supposé « bon livre », je puisse intervenir comme ça, pour donner mon avis.

Comme je cherche à vivre et à être lu, je ne vais pas trop t’effrayer pour commencer et encore moins risquer de t’ennuyer.

Je m’appelle Ricercar, parce c’est un des prénoms de l'interface qui tape le texte.

Il est en train d’écrire un texte et ce texte c’est moi.

Tu ne me reconnais pas, forcément !

Au moment où je te parle, pour la première fois, je ne suis encore qu’un fichier, nommé ricercar07, sur un disque dur d’ordinateur. Ce fichier, son auteur ne se doute pas encore qu’il est en train de donner naissance à un livre pas tout à fait comme les autres !

Ce bouquin n’en fait qu’à sa tête depuis ses premiers caractères. Il démarre à la page 27

Il sera très largement diffusé, non pas parce que c’est un chef-d’oeuvre de littérature particulièrement remarquable (« quoique », me rétorque Ricercar, qui tape le texte et qui se croit autorisé à émettre ses opinions personnelles, « je n’écris pas trop mal quand même. C’est assez fluide, il y a une bonne idée qui accroche tout de suite « Le livre qui pense » et j’ai de bonnes idées des éléments que je vais y développer! J’en suis déjà à la deuxième page et il m’empêche de … Non !

Il m’empêche de raconter la fin !

Il paraît qu’il est un voyageur dans le temps et qu’il peut le prouver ayant déjà écrit son histoire en 1967.)

Ce bouquin, disais-je est remarquable parce qu’il raconte une histoire tellement incroyable qui va démarrer dans quelques lignes ou pages, que même sachant que tu n’oseras jamais y croire, tu peux au moins me donner une chance de te prouver que l’histoire qu'il raconte est vraie !

Et si tu ne veux pas me croire, ce n'est pas grave.

Je pense donc je suis.


LienRépondre