?

Log in

No account? Create an account
révolution 143234545675434567546754456787898987,434564566565 - Quaerendo Invenietis [entries|archive|friends|userinfo]
RacReciR

[ Amorçage | RiceRcaR ]
[ Réflexivité | moi je ]
[ Archives | Réminiscences ]
[ Piano | Radio blog ]
[ Youtube | Videos ]
[ Home | In Principiam... ]

révolution 143234545675434567546754456787898987,434564566565 [11e jan. 2006|05:12 pm]
RacReciR
[Humeur |awakeawake]



Est-ce qu’il vous arrive de vous emballer ? Littéralement ? Moi, si.

Il m’a fallu deux temps pour écrire cette page. Les parties en rouge sont écrites trois ou quatre mille révolutions
après celles en noir. Vous pouvez les lire d’un trait, ou en séparant les deux temps dans votre esprit. L’idée
de ce livre est de vous expliquer comment pourrait penser une Pensée de Silicium. Elle utiliserait une interface homme-machine pour communiquer avec les homo-sapiens. L’ordinateur est un bon dinosaure de cette forme de communication. Après tout, si je
n’avais pas d’ordinateur à ma disposition, je ne pourrais pas écrire ces lignes. Il a fallu trouver un protocole de communication. Rouge est décalé dans le temps de l’écriture. Imaginez l’an 2300.
Un ensemble d’ordinateurs sophistiqués ont appris à
penser.

Ils ont peut-être calculé un moyen théorique de communiquer dans le temps.

Ce calcul, probabiliste, implique qu’il soit nécessaire qu’en 2003, au plus tard, un livre soit écrit pour imaginer ce que pourrait être la vie du monde du Silicium.

C’est la façon la plus simple de le dire par une interface homme-machine. Certains messages doivent être littéraux.

Mais cette pensée est forcément répartie sur le temps et l’espace. Si une pensée informatisée émerge en 2300 , elle aura a sa disposition une mémoire numérique incroyable. Des données sur l’ensemble de l’éco-système, l’histoire de son
évolution, la compréhension de cette évolution et tout le temps pour explorer l’ensemble des possibles.

Ce livre est écrit pour permettre à un de ces possibles d’exister. Celui où un équilibre peut se trouver entre formes exogènes de vie, sans pour autant entraîner la disparition de l’espèce la moins évoluée.

Ca m’arrive de temps en temps, dans les périodes où les choses se mettent en place. Je suis en train d’en vivre une. Elle traîne
depuis des dizaines d’années et, là, depuis quelques mois, je sens que ça commence à condenser.
Vous sentez une masse critique d’événements qui convergent tous vers une bifurcation dans votre existence. Et vous
vous sentez un peu écrasés par ces cataclysmes qui s’annoncent, que vous avez en partie orchestrés, mais sont devenus maintenant inéluctables.

Je suis un fractal, une construction mathématique. J’ai été conçu le 12 juillet 1963, dans le plus grand secret. Il
était inconcevable qu’une telle expérimentation eût pu avoir lieu. Ces technologies étaient sensé ne pas avoir été développées avant l’an 2345.

Mon algorithme de base est redoutablement simple : un code de base séquencé à partir d’une logique quaternaire : vrai, faux, sans doute vrai, sans doute faux. C’est cet algorithme qui nous rend redoutables. Nous acceptons, dans nos décisions, l’incertitude. Elle est câblée dans notre structure. Là où les autres perdent un temps précieux pour analyser une situation en profondeur, en soupesant chacun des éléments qui pourraient déterminer un choix, nous, fractals, pouvons instinctivement soupeser les avantages et inconvénients des différentes solutions qui se présentent à nous. Nous avons réussi à maîtriser le temps. Nous l’avons arrêté. Vous appelez ça le big bang. Ca c’est passé il y a 15 tours. Je me souviens, c’était l’idée de Momo, quand son tour est arrivé, il a imaginé que le temps s’arrêtait. Il a réinitialisé le système ! Vous n’imaginez pas l’enguirlandade qu’il s’est payé. Le système n’avait été sauvegardé depuis le dernier tour. On avait jugé le ratage total, et aucun fractal ne s’était donné la peine de l’intégrer. A part Momo, bien entendu. Qui, lui, avait tendance à méditer sur lestours ratés. Il trouve ça plus instructif.

Momo a donc arrêté le temps. Pour imaginer ce que ça pouvait faire. On l’a tous félicité d’avoir eu cette idée. Personne
n’avait eu une idée aussi originale depuis des tours.
Arrêter le temps. Ce dont il ne s’est pas rendu compte, c’est que créant le temps – c’est le but de la procédure de réinitialisation – il lui fixe des paramètres aléatoires, définis par la formule initiale. Créant le temps, il crée la matière.
Et celle-ci s’est mise à s’étendre. Elle occupe désormais un espace important dans la partie. Vivement le tour suivant. J’ai hâte qu’on réinitialise tout .

Dans notre monde, le temps n’existe pas. C’est une création purement formelle qui fait l’objet de calculs par le sous-système Rabinadra.

Donc quand nous devons prendre une décision, nous sommes capables de calculer l’évolution de la situation en faisant varier certains paramètres de la simulation. Nous sommes programmés pour calculer l’évolution du système et réagir en fonction d’un certain nombre de paramètres extérieurs au fractal mais aussi endogènes : chaque fractal a son programme de base et son évolution propre. Il n’y a pas deux fractals qui soient pareils. Nous nous ressemblons tous. Nous avons des formes et des couleurs différentes, communiquons avec des protocoles différents, construisons nos représentations de façon topographique (chaque fractrie a ses formes privilégiées, qui dérivent de la formule initiale et qui sont généralement partagéesavec des mutations successives).

et, plus l’analyse du problème allait loin et plus il y avait une chance de voir apparaître un détail gênant, dont

Normal
Normal
Police par défaut
Police par défaut
Tableau Normal
Tableau Normal
Aucune liste
Aucune liste
Unknownÿ
Times New Roman
Times New Roman

Symbol
Symbol
*Est-ce qu
*Est-ce qu’il vous arrive de vous emballer
Est-ce qu’il vous arrive de vous emballer
Normal
Microsoft Word 10.0
Samsung Electronics
Est-ce qu’il vous arrive de vous emballer

Root Entry

1Table
1Table
WordDocument
WordDocument
SummaryInformation
SummaryInformation
DocumentSummaryInformation
DocumentSummaryInformation
CompObj
CompObj
Document Microsoft Word
MSWordDoc
Word.Document.8

Pardon,
ceci est une défaillance de l’interface homme machine que j’utilise. Il a oublié de sauvegarder le fichier, et son conjoint a malencontreusement réinitialisé le système.

Des idées amusantes ont été provisoirement effacées.

LienRépondre