?

Log in

No account? Create an account
Soliloque et allitérations - Quaerendo Invenietis [entries|archive|friends|userinfo]
RacReciR

[ Amorçage | RiceRcaR ]
[ Réflexivité | moi je ]
[ Archives | Réminiscences ]
[ Piano | Radio blog ]
[ Youtube | Videos ]
[ Home | In Principiam... ]

Soliloque et allitérations [27e fév. 2006|09:50 pm]
RacReciR
Goupil protégeant le poulaillerCaltez volaille !
Avec aplomb, notre assemblée de coquins mâtinée de butors étoilés jure blanc un jour, fait noir le lendemain et avec la même assurance suffisante, cependant qu'elle exécute son tour de bonneteau, éculé devant la basse-cour ébaubie, mande son complice scapin qui, virevoltant de bourse en bourse, d'une main leste et rendue experte, déleste nos dindonneaux de leurs si précieux deniers.
De retour à leur pigeonnier, nos gallinacés par la peur hypnotisés allument leur poste à galène et, oyant le tartuffe annonçant  l'avancée de la peste aviaire, creusent un trou dans leur jardin si bien cultivé dans lequel, prestement, ils enfoncent leur petite tête échevelée à la poursuite de leur soliloque solidaire, cependant qu'à l'air libre ils exposent leur blanc fessier.
Ainsi en crête protégés, ils n'ont cure que notre guignol, soudain par magie en gendarme affublé, agite son blanc bâton d'une main pendant que de l'autre il mesure l'arase qui enclôt cette valetaille qui caquette.
Que pensez-vous qu'il arriva sitôt notre goupil défroqué ?
De nos blancs fessiers et cependant que nos dindes pâmées, de leurs lingots, de leur cul et de leur vit séparées, écartelées par la fièvre quinte, remuant consciencieusement et dans un dernier accès fébrile de leur partie charnue et tout aussi éviscérée, il ne fit de l'ensemble qu'une bouchée, promptement avalée.
Ses vices publiquement exposés, dans un cas comme dans l'autre sous terre écervelée, tel est le triste sort de toute cour fût-elle basse ou bien élevée : pour trente sols vendue et d'un mauvais sort abattue ou par un vers solitaire dévorée.
Morale : Suez à grosses Gouttes et Défendez-vous Fièrement.
LienRépondre