RacReciR (ricercar07) wrote,
RacReciR
ricercar07

Mieux vaut perdre en apparence un combat, en faisant preuve d'une humanité qui donne des leçons en ces temps difficiles.
Cohérence des actes.
Pour monter un groupe de rock, il suffit de connaître un premier accord, puis un deuxième et ensuite un troisième.
On peut s'arrêter là.
La pensée musicale est forcément limitée à ces accords.
D'où mon désaccord (c'est peut-être facile mais néanmoins vrai).
C'est comme la musique de djeun : pim, pam, pam, pim.
Le même rythme de 3, 4 ou (quand la muse a mordu l'artiste) 5 notes répété en boucle à une fréquence allant de 100 à 200 pulsations minutes, abrutissant de sons les oreilles qui se seraient avisé à traîner par là.
Tiens, pendant que j'y suis, un mot sur le Sudoku.
Le zéro Kelvin de l'intelligence.
Un jeu complexe où il s'agit de caser les 9 chiffres dans des carrés contigus selon des règles faussement simples.
Le défaut que je trouve à ce jeu est qu'il ne développe aucune espèce d'apprentissage, hormis l'addition et la soustraction de 1 à 9.
Subscribe
  • Post a new comment

    Error

    default userpic

    Your reply will be screened

    Your IP address will be recorded 

    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 0 comments